Connectez-vous

Afrique

Cameroun : une attaque d’un village fait 22 morts

Publié

le

Le village de Ntumbo dans le nord-ouest du Cameroun a été victime d’une attaque de la part des individus non identifiés. Au moins 22 personnes ont perdu la vie en majorité des enfants.

Quatorze enfants, dont neuf de moins de cinq ans, étaient parmi les personnes tuées. Selon les médias locaux, les victimes ont été brûlées vives. Le responsable de l’agence de coordination humanitaire des Nations Unies, James Nunan, a déclaré à la BBC qu’une femme enceinte faisait partie des victimes.

« Quel que soit le groupe qui a fait cela, il a menacé d’autres violences à venir. Les personnes avec qui nous avons parlé sont extrêmement traumatisées et ne s’attendaient pas à cela » , a-t-il affirmé. L’opposition quant à elle a tenu responsable le gouvernement et les forces de sécurité.

Dans une déclaration, l’un des principaux partis d’opposition du pays, le Mouvement pour la renaissance du Cameroun a accusé « le régime dictatorial » et le chef des forces de sécurité camerounaises de l’attaque. Des accusations réfutées par un responsable de l’armée qui l’a qualifié de « fausses » lorsqu’il a été interrogé sur l’incident par l’AFP.

Advertisement

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *