Connectez-vous

Afrique

Côte d’Ivoire: Amadou Gon Coulibaly satisfait du dialogue politique

Publié

le

Le premier ministre ivoirien était face à la presse de son pays le jeudi 20 février pour faire le bilan des actions menées en 2019 et des projets prévus par son gouvernement pour l’année en cours. Il est également revenu sur le dialogue politique qu’il a clôturé en début de semaine.

Amadou Gon Coulibaly était face aux hommes des médias de son pays. À cette occasion, il a évoqué plusieurs sujets dont celui du dialogue politique qu’il a dirigé et dont les travaux ont duré un mois. Il s’est dit satisfait des discussions et de l’accord trouvé avec l’opposition sur 4 points à savoir : « le parrainage citoyen des candidats, le relèvement de la caution actuellement de 20 millions à 50 voire 100 millions de francs CFA, le taux de suffrages minimum pour se faire rembourser la caution serait baissé de 10 à 5%… et sur la transhumance électorale.

S’il a pu donner un satisfecit à cette rencontre, il n’en demeure pas moins qu’il a été confronté également à des difficultés. « On n’a pas signé un document, mais ce n’est pas un problème. Ce n’est pas parce qu’on n’a pas signé un document qui consacre les quatre points d’accord qu’on va dire que le dialogue n’a pas eu lieu ou a échoué. Le dialogue s’est déroulé, il a été inclusif, tout le monde était présent. Il y a eu des discussions ouvertes et moi, je me réjouis donc des points d’accord », a affirmé le numero 2 ivoirien.

Du côté des principaux partis de l’opposition l’on dénoncé une tentative de passage en force du gouvernement sur le code électoral.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *