Connectez-vous

Environnement

Parakou : la Cour d’Appel condamne 3 trafiquants d’ivoires à 12 mois de prison ferme

Publié

le


Les instances de l’appareil judiciaires ont pris à bras le corps la lutte contre la criminalité faunique. Suite à une décision de première instance dans une affaire de commercialisation de défenses d’éléphants, la Cour d’Appel de Parakou a condamné trois trafiquants d’ivoires à 12 mois d’emprisonnement ferme.
Le tribunal de Kandi par le passé a condamné deux des trafiquants à 48 mois d’emprisonnement dont 24 mois fermes. Le troisième a écopé de 36 mois fermes. Chacun d’eux doit payer 500.000F CFA d’amende et les trois doivent verser des dommages et intérêts d’un montant de 1500.000F CFA. Le 17 mars 2020, la Cour d’Appel rendant sa décision a maintenu les amendes, dommages et intérêts, et les condamne à 12 mois d’emprisonnement. Cette condamnation est bien en phase avec les articles 153 ; 154 et 166 de la loi n°2002-16 du 18 octobre 2004 portant régime de la faune en République du Bénin et son texte d’application. Selon les dispositions de ces articles, nul n’a le droit importer, exporter ou commercialiser des trophées d’espèces intégralement protégées au risque de payer une amende de de 300.000 à 800.000F CFA et /ou d’un emprisonnement de 6 mois à 5 ans.
Le pangolin qui est une espèce intégralement protégée, c’est un secret de polichinelle qu’il serait au cœur de la transmission de coronavirus à l’homme. Or, selon le site d’information edition.cnn.com « l’on ne sache pas exactement quel animal a transmis le virus à l’homme entre chauve-souris, le serpent et le pangolin ». Et suite à cela, la Chine a rendu illégale la consommation d’animaux sauvages après l’épidémie de coronavirus. Ce pays prend des dispositions pour maîtriser son industrie lucrative de la faune sauvage pour éviter une nouvelle épidémie. Le souhait est que cette décision soit rigoureusement appliquée.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *