Connectez-vous

Monde

France : la chanteuse Rokia Traoré placée sous contrôle judiciaire

Publié

le

La justice française a étudié ce mercredi 25 mars, les possibilités d’extraditions de la chanteuse franco-malienne à la justice belge. Elle a été arrêtée à l’aéroport Charles de Gaulle de Paris le 10 mars 2020 sous demande de la justice belge.

Rokia Traoré a de souci à se faire. Recherchée par la justice belge dans une affaire qui l’oppose à son ex mari pour garde illégale de sa fille de cinq ans, la cour d’appel de Paris étudie les modalités de son extradition en période de crise sanitaire. « Compte tenu de la situation, nous ne pouvons pas organiser la remise de Mme Traoré aux autorités belges », a expliqué le barreau de Paris faisant allusion à l’épidémie de Covid-19.

« Nous irons évidemment en cassation et jusqu’à la Cour européenne des droits de l’homme s’il le faut pour contester cette remise », a réagi auprès de l’AFP l’avocat de la chanteuse, Me Kenneth Feliho. « Le combat auprès de la justice belge va continuer », a-t-il ajouté.

La chanteuse a déclenché depuis son arrestation une grève de la fin. Le procès s’est déroulé par visioconférence.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *