Connectez-vous

Société

Persécuté au nom de la tradition: Le chemin de croix de Babatoundé H. SAKA

Publié

le


Les traditions ont la peau dure en Afrique. En dépit de la modernité, des nids de résistance à l’épanouissement des membres de la communauté subsistent. Au Bénin particulièrement, dans certaines localités, des familles continuent de conjuguer au présent, ceci sans discernement, les exigences ancestrales. Rigides à l’extrême, dépourvus de tout esprit d’ouverture, certains gardiens de la tradition tiennent à perpétuer de main de fer coutumes, cultes et rites. Babatoundé SAKA, un jeune Béninois, originaire de la commune d’Abomey-Calavi sis dans la partie méridionale du pays, à un jet de pierre de Cotonou, la métropole, est confronté depuis quelques années à cette galère.
En effet, faisant suite aux décisions du conseil de famille relatives à l’occupation du trône du chef des cultes traditionnels, il lui a été annoncé qu’il a été désigné par l’oracle à cette fin. Ne voulant pas d’une telle « promotion » et tenant à réaliser ses ambitions professionnelles et personnelles en dehors de toute contrainte liée à la tradition, il a décliné l’offre. Ses tentatives visant à faire comprendre aux sages de la collectivité son refus de jouer un rôle aussi prépondérant parmi les siens se sont avérées vaines. Au contraire, à maintes reprises, il lui a été notifié que sa volonté ne compte pas et qu’il devra subir ce que le Fâ (oracle) a décidé. Face à l’intransigeance des aînés et voyant l’étau se resserrer autour de lui, il dût se résoudre à prendre ses jambes à son cou. C’est ainsi qu’il séjourne en Europe depuis 2017. Pour lui, il n’est pas question qu’il soit intronisé comme le souhaitent les gardiens des traditions familiales.
Son départ, loin de refroidir les ardeurs, les a plutôt décuplées. Pour couronner le tout, en décembre 2019, une nouvelle réunion de famille statuant sur son cas lui fait obligation de revenir sur sa terre natale afin de répondre à l’appel des ancêtres. Les siens étant demeurés intraitables, les persécutions s’enchaînent depuis lors l’obligeant à prolonger indéfiniment son séjour en Europe.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *