Connectez-vous

Afrique

Afrique du Sud : suspension d’une ministre pour violation du confinement

Publié

le

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a suspendu ce mercredi pour deux mois une de ses ministres. Cette dernière a été dénoncée sur les réseaux sociaux pour avoir participé à une fête chez des amis en violation flagrante du confinement anti-coronavirus.

Alors que Ramaphosa a imposé à ses 57 millions de concitoyens de rester chez eux jusqu’au 16 avril pour enrayer la pandémie de Covid-19, qui a infecté plus de 1.700 personnes et fait 13 morts dans son pays. Une injonction violée la ministre des Communications Stella Ndabeni-Abrahams. Prise en flagrant délit de désobéissance sur une photo publiée dimanche sur Instagram, où elle apparaît en train de déjeuner avec cinq autres personnes au domicile d’un ex-ministre.

Par ailleurs, “le confinement national s’impose à tous les Sud-Africains”, a rappelé le chef de l’Etat dans un communiqué.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *