Connectez-vous

Afrique

Coronavirus: les médecins zimbabwéens en colère contre le gouvernement

Publié

le

La crise du Coronavirus qui secoue actuellement le monde n’épargne les pays africains. Au Zimbabwe, l’Association des médecins a annoncé mardi 7 avril avoir porté plainte contre le régime en place pour sa gestion faite de cette maladie. Elle reproche au président Emmerson Mnangagwa d’avoir exposé leur vie en ne leur fournissant pas des matériels de protection.

« Les autorités n’ont pas mis en place les mesures nécessaires à la protection des professions de santé dans le pays », a dénoncé l’Association des médecins du Zimbabwe pour les droits humains (ZADHR) dans sa requête. Elle dénonce également l’absence de test de dépistage pour les agents de santé.

« l’absence de contrôle et de dépistage des personnels (de santé) utilisant les transports publics et qui fait courir le risque à ses membres de contracter la maladie”, a indiqué le communiqué. Ce collectif de médecins va plus loin en affirmant que plus de 1.500 médecins travaillant dans les hôpitaux du pays sont “sans protection adéquate” contre le cette pandémie, citant le manque de masques et de tenues de protection, ainsi que de respirateurs ou même d’oxygène pour les patients.

Sollicité par l’AFP, le ministère de la Santé n’a pas répondu. Le président du pays Emmerson Mnangagwa a déjà ordonné à ses 16 millions de concitoyens de rester chez eux jusqu’au 19 avril pour empêcher la propagation de ce virus.

Pour le moment, le Zimbabwe compte dix cas de contamination au Covid-19, dont un mort, selon le dernier bilan des autorités.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *