Connectez-vous

Afrique

Nigéria: 17 personnes tuées par erreur dans un bombardement de l’armée à Borno

Publié

le

Une maladresse de l’armée nigériane a causé la mort d’au moins de 17 personnes.

Selon nos sources, c’est une bombe tirée par erreur par l’armée de l’air nigériane sur le village de Sakotoku dans la zone du gouvernement local de Damboa, dans l’État de Borno qui serait à l’origine de ce massacre.

Parmi les victimes se trouvaient des femmes et des enfants qui jouaient sous des manguiers.

L’armée de l’air, selon des sources militaires, a donné suite aux informations recueillies par les insurgés de Boko Haram jeudi dans le village.

La cible supposée, selon une autre source, était une zone de Korongilum, un village voisin à 12 kilomètres de là où des insurgés présumés de Boko Haram s’étaient rassemblés plus tôt.

 » Nous ne savons pas s’ils n’ont pas bien communiqué avec les troupes terrestres lorsque l’avion a tiré cette bombe sur le village « , a déclaré l’une des sources.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *