Connectez-vous

Economie

Covid-19 : Le FMI valide le décaissement de 886,2 millions de dollars pour la Côte d’Ivoire

Publié

le

Le Fonds monétaire international (FMI) a validé le vendredi 17 avril 2020, le décaissement de 650,4 millions de droits de tirage spéciaux (DTS), soit environ 886,2 millions de dollars américains pour aider la la Côte d’Ivoire à faire face à la pandémie de COVID-19.

Le pays comptait ce vendredi 742 cas confirmés dont 220 guéris et 6 décès. Selon le communiqué du Conseil d’administration du FMI, il s’agit d’un décaissement au titre de la Facilité rapide de crédit (FRC) de 295,4 millions de dollars américains ou 33% de quote-part et un décaissement au titre de l’Instrument de financement rapide (IFR) 590,8 millions de dollars américains ou 66,7% de quote-part pour aider la Côte d’Ivoire à répondre aux besoins urgents de financement de sa balance des paiements causés par la pandémie de COVID-19.

En effet, le Conseil d’administration du FMI précise que : ‘’les perspectives économiques de 2020 vont considérablement se détériorer dû au ralentissement abrupt de l’activité économique en Côte d’Ivoire, en raison du choc négatif sur la confiance des investisseurs et à l’impact économique négatif des mesures nécessaires mises en œuvre par les autorités pour empêcher la propagation de la pandémie’’.

Ainsi, avec la facilité rapide de crédit (FRC) et l’Instrument de financement rapide (IFR) accordés par le FMI, cela pourrait contribuer à combler une partie de l’écart de financement et provoquer des financements concessionnels supplémentaires.

« Des financements concessionnels supplémentaires sont essentiels pour combler l’écart de financement restant et préserver les acquis considérables de développement que la Côte d’Ivoire a réalisés au cours de la dernières décennie », explique Mitsuhiro Furusawa, Directeur général adjoint du FMI, qui a présidé la séance lors des discussions du Conseil d’administration.

Il faut noter que selon le FMI, afin de faire face à la pandémie, le gouvernement ivoirien a pris des mesures fortes de distanciation sociale et de confinement et mis en œuvre un plan médical d’urgence avec l’appui de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Aussi, la Côte d’Ivoire a annoncé un plan de ‘’soutien économique, social et humanitaire’’ de 1.700 milliards de francs CFA (environ 3 milliards de dollars) pour atténuer les retombées négatives de la pandémie. Ce plan de soutien économique, social et humanitaire comporte plusieurs mesures en faveur des entreprises, de la production agricole et des populations les plus pauvres et vulnérables.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *