Connectez-vous

Economie

Le Chef de l’Omc annonce qu’il quittera ses fonctions

Publié

le

Le Brésilien Roberto Azevedo, chef de l’Organisation mondiale du commerce, quitterait ses fonctions le 30 août. «Il s’agit d’une décision personnelle – une décision familiale et je suis convaincu que cette décision sert au mieux les intérêts de cette organisation», a-t-il expliqué lors d’une réunion virtuelle de tous les membres de l’Omc.

Il a également dit qu’il croyait avoir ‘’pu contribuer à maintenir l’Omc comme un pilier essentiel de la gouvernance économique mondiale dans une période difficile pour la coopération multilatérale’’.

Roberto Azevedo s’en va à un an de la fin de son second mandat mais précise qu’il ne nourrit pas d’ambitions politiques. «Je ne nourris aucun projet politique», a déclaré Roberto Azevedo, alors que certains lui prêtent des ambitions présidentielles en 2022 face président sortant Jair Bolsonaro.

Ce départ intervient alors que le commerce international est frappé de plein fouet par la pandémie du coronavirus. L’une des plus grandes crises depuis la dépression des années 1930. Il faut noter que l’Omc traverse aussi depuis des mois une crise profonde. Et le tribunal réglant les litiges commerciaux entre ses membres ne peut plus compter sur son organe d’appel.

Selon le Directeur du Centre d’études prospectives et d’informations internationales (CEPII), Sébastien Jean, cette décision intervient à un mauvais moment : ‘’Le système commercial est profondément déstabilisé à la fois par les tensions préalables, notamment les critiques acerbes du président américain, les entorses multiples aux accords, la guerre commerciale US-Chine et la paralysie de l’organe d’appel, et par les mesures commerciales prises en réaction à la crise, notamment les restrictions aux exportations diverses et variées’’.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *