Connectez-vous

Monde

Coronavirus : Levée officielle de l’Etat d’urgence au Japon

Publié

le

Le lundi 25 mai, Shinzo Abe, le premier ministre japonais a annoncé la levée de l’état d’urgence dans les dernières régions de l’archipel où il était encore en vigueur, dont Tokyo, permettant à la troisième économie du monde de redémarrer, tout en appelant à la prudence.

Selon le premier ministre japonais, les critères très restrictifs dont ils disposent leur donne l’assurance de rendre effective cette levée. « Nous avons jugé que ces critères étaient remplis », a déclaré Shinzo Abe au cours d’une conférence de presse télévisée.

L’état d’urgence avait été en effet déclaré le 7 avril dans Tokyo et six autres régions, avant d’être étendu à l’ensemble du Japon dans un contexte de forte accélération du nombre de nouveaux cas quotidiens depuis la fin du mois de mars.

Initialement prévue jusqu’au 6 mai, la mesure d’exception avait ensuite été prolongée jusqu’au 31, mais le reflux a incité le gouvernement à lever l’état d’urgence de manière anticipée, le 14 mai, dans 39 des 47 préfectures que compte l’archipel puis à faire de même jeudi à Kyoto et Osaka a précisé France 24.

L’état d’urgence ne permet pas au Japon d’imposer un confinement semblable à ceux mis en place en Europe ou aux États-Unis mais simplement d’inciter les Japonais à rester chez eux et les commerces à garder leur rideau baissé, une demande qui semble avoir été assez largement suivie par la population au cours des dernières semaines.

Car précise-t-il, si nous baissons la garde, l’infection va se répandre rapidement […] il nous faut être vigilants, a-t-il déclaré. Il nous faut créer un nouveau mode de vie, nous devons dorénavant changer notre façon de penser.

Mais M. Abe doit faire face à la défiance provoquée par sa gestion de la crise, un sondage publié lundi par le quotidien Asahi Shimbun le créditant de seulement 29% d’opinions favorables, son niveau le plus faible depuis sa prise de fonction en 2012.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *