Connectez-vous

Afrique

RDC : des députés transforment l’Assemblée nationale en ring de boxe

Publié

le


Les députés du FCC et de l’UDPS se sont affrontés lundi à l’Assemblée nationale du Congo Kinshasa. Pour cause, la destitution du vice président de l’institution Jean-Marc Kabund-a-Kabund issu du parti UDPS.

Une scène peu commode s’est produit à l’Assemblée nationale du Congo en début de cette semaine. Des députés issus de deux camps politiques se sont affrontés et en sont venus aux mains. À l’origine de cette bagarre, la destitution de Jean-Marc Kabund-a-Kabund premier vice-président de l’AN. Les députés de l’opposition du Front Commun pour le Congo (FCC), de Joseph Kabila, par le biais de Jean-Jacques Mamba ont lancé une pétition réclamant la destitution du premier vice président absent au cours de la séance. La pétition est alors suivie d’un vote qui s’est soldé par 289 députés en faveur de la destitution, 17 contre et 9 abstention.

« En conséquence, l’Assemblée nationale a adopté la pétition en vue de la déchéance de l’honorable Kabund-a-Kabund Jean-Marc », a déclaré Jeanine Mabunda, la présidente de l’Assemblée nationale.

L’intéressé a d’ailleurs réagit sur son compte twitter.« C’est sans surprise pour moi », a commenté Jean-Marc Kabund-a-Kabund. Pour lui, « Ce passage en force du FCC est la preuve que le complot était ourdi et va au-delà de ma destitution. En vrai Tshisekediste, je quitte ce poste la tête haute et sans compromission », a-t-il écrit.

Advertisement

La bagarre a été retransmise en direct sur les écrans de la RTNC, la télévision nationale congolaise.

Emelline SAMEY

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *