Connectez-vous

Environnement

Bénin/Criminalité faunique: Un trafiquant arrêté avec 15 peaux d’animaux sauvages protégés

Publié

le



Un présumé trafiquant a été interpelé avec 15 peaux de guib harnaché à Bohicon le jeudi 28 mai 2020. L’interpellation a été faite par des éléments de la Police Républicaine de Bohicon et de ceux de l’inspection forestière du Zou, avec la collaboration technique de AALF-Bénin. L’espèce étant inscrite est annexe II de loi spécifique sur la faune, ce présumé trafiquant risque des sanctions selon les dispositions de cette loi 2002-16 du 18 octobre 2004 portant régime de la faune en République du Bénin. L’article 153 de la loi sanctionne d’une amende de 100.000 à 500.000F et/ou d’un emprisonnement de 3 mois à 3 ans quiconque détient des animaux sauvages sans permis requis et fait circuler des trophées ou des dépouilles sans certificat d’origine. L’article 154 de la même loi punit de 300.000 à 800.000F et/ou d’un emprisonnement de 6 mois à 5 ans quiconque importe, exporte, réexporte ou commercialise des animaux sauvages ou leurs trophées et dépouilles en dehors des cas permis. Il faudrait que ceux qui enfreignent aux dispositions de la loi écopent soient vraiment sanctionnés pour servir de leçons aux autres.
Le gouvernement et AALF-Benin du réseau EAGLE (Eco Activists for Governance and Law Enforcement), mènent le combat au quotidien pour la protection des espèces fauniques. Il faut l’appui de tous pour empêcher les trafiquants de continuer à dépeupler les réserves de la faune.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *