Connectez-vous

Afrique

Mali: le président IBK tend la main au mouvement de contestation

Publié

le

Le Chef de l’Etat malien, le président IBK tend désormais la main au mouvement dirigé par l’imam Mahmoud Dicko. Il a délivré un message ce dimanche 14 juin 2020 au peuple malien. « Les dernières élections législatives ont fait l’objet de graves contestations dans certaines parties du pays, il nous faut tirer toutes les leçons de ces crispations. Ma porte est donc ouverte et ma main toujours tendue », a déclaré le président IBK.

Le chef de l’Etat malien entend aussi rencontrer les partis et associations membres du mouvement dit du 5 juin qui réclament sa démission. « Mon rôle est de prévoir les schémas de confrontations violentes qui ne feront le bonheur de personne. C’est pourquoi, j’invite au dialogue et je me réjouis de la perspective de rencontrer bientôt les acteurs du mouvement dit du 5 juin. Car rien ne saurait être au-dessus du Mali », s’est-il expliqué. Ce mouvement a récemment organisé un impressionnant rassemblement à Bamako, et projette un autre pour vendredi prochain.

Avec cette sortie, le président IBK se veut à l’écoute du peuple malien comme le lui recommandé l’imam Mahmoud Dicko, le chef du mouvement de contestation.

Advertisement
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *