Connectez-vous

Sports

Fédération internationale d’athlétisme: Lamine Diack écope de 4 ans de prison et 500.000 euros d’amende

Publié

le


L’ancien président de la fédération internationale d’athlétisme est désormais fixé sur son sort. Accusé d’avoir dissuadé des preuves de dopage des athlètes russes, le sénégalais a été condamné ce mercredi 17 juin à quatre ans d’emprisonnement et une amende maximale de 500.000 euros.

Son fils Papa Massata écope lui de 5 ans de prison et 500.000 euros d’amende. Un mandat d’arrêt a été émis contre lui. Il était le conseiller marketing à la fédération internationale d’athlétisme au moment où son père dirigeait l’institution. Les deux condamnés étaient absents lors du procès.

Lors de ses réquisitions, le procureur François-Xavier Dulin a convenu que la peine requise contre Lamine Diack, « au soir de sa vie » (87 ans), était importante, mais qu’il avait commis une infraction énorme », une infraction à la probité qui a causé un préjudice mondial », a-t-il affirmé. Lamine Diack a été président de la fédération de 1999 à 2015.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *