Connectez-vous

Afrique

Burundi : l’augmentation des cas de coronavirus inquiète l’OMS

Publié

le


Pendant que le président Pierre Nkurunziza, décédé le 8 juin dernier est inhumé ce vendredi 26 juin 2020 à Gitega, la capitale administrative, le nombre de personnes atteintes du covid-19 ne cesse d’augmenter dans le pays.

Dans un communiqué, Human Rights Watch indique que les autorités burundaises ne communiquent pas assez d’informations relatives à la Covid-19. Elles empêchent aussi les médecins et les infirmiers de réagir de manière adéquate. Selon Lewis Mudge, directeur pour l’Afrique centrale de Human Rights Watch: ‹‹ les Burundais ont tous parlé de leur peur et de ne pas savoir quelle est la situation. Comment ils doivent se comporter. La peur de voir des connaissances autour d’eux mourir.››

le Burundi avait expulsé en mi-Mai , Walter Kazadi Mulombo, le représentant de l’Organisation mondiale de la santé dans le pays, ainsi que trois autres experts de santé travaillant pour ce bureau, les accusant d’ingérence dans la riposte contre la pandémie. Mais dépuis peu ,la situation est rentrée dans l’ordre avec des réunions hebdomadaires avec les représentants de l’OMS a déclaré le docteur Michel Yao, responsable des opérations d’urgence pour le bureau régional de l’OMS pour l’Afrique .

Il appelle aussi les populations à la vigilance et au respect des mesures barrières afin de limiter la propagation du virus dans le pays . A la date du 26 juin 2020, le Burundi compte 144 cas de contamination au coronavirus, 93 guérisons et un mort selon les bilans de l’OMS.

Cynthia Nadège Dossou

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *