Connectez-vous

Monde

Pakistan : une attaque terroriste perpétrer devant la bourse de Karachi

Publié

le

Des membres du personnel de sécurité, devant l’entrée principale de la Bourse de Karachi, lundi 29 juin. 

Quatre hommes armés du BLA ont tenté  dans la matinée du lundi 29 juin 2020  de pénétrer dans la Bourse de Karachi, au Pakistan, la capitale financière du pays. 

Les assaillants sont arrivés dans une berline devant l’édifice et ont lancé une grenade, avant d’ouvrir le feu, selon le chef de la police de Karachi, Ghulam Nabi Memon. « Quatre gardes et un civil ont été tués », ainsi qu’un policier, « dans une attaque terroriste à la grenade et au fusil », a fait savoir la police. La fondation Edhi, la principale organisation de secours dans la ville, a de son côté fait état de 7 morts et 7 blessés, selon son responsable, Faisal Edhi.  Les quatre assaillants ont également été tués, ce qui porte le total des victimes à une dizaine. 

L’attaque a été revendiquée par l’Armée de libération du Baloutchistan (BLA)  sur Twitter. A en croire, les assaillants sont des éléments de sa « Brigade Majeed », une unité de combattants kamikazes, qui d’après elle avait un temps « pris contrôle de la zone ». 

Le BLA qui n’est pas à son premier attentat contre des symboles de ce qu’elle considère comme la spoliation de ses ressources par Islamabad (capital du pays) réclame également un meilleur partage des ressources du Baloutchistan. Ce groupe a visé à plusieurs reprises ces dernières années les intérêts chinois, alors que la Chine investit massivement au Pakistan dans le cadre du Corridor économique Chine-Pakistan (CPEC), dont le port en eaux profondes de Gwadar (Baloutchistan) est le vaisseau amiral.

Il est à noter que l’attaque contre la Bourse de Karachi intervient dix jours après qu’une grenade a été lancée sur une file d’attente devant un bureau d’aide sociale, tuant une personne et en blessant huit autres et . Après une décennie sanglante, durant laquelle les attentats étaient quotidiens, les violences ont très fortement baissé au Pakistan. La ville portuaire de Karachi, qui, pendant des années, a été frappée par une forte criminalité, est désormais beaucoup plus sûre après une reprise en main du territoire par les forces de sécurité

Toutefois,  Les transactions se sont poursuivies ce lundi à la Bourse pakistanaise malgré la situation.

Stéfano BESSAN

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *