Connectez-vous

Politique

Commune de Toffo : Les grandes décisions de la deuxième session ordinaire

Publié

le

Le conseil communal de Toffo a tenu sa 2è session ordinaire le 26 juin dernier dans les locaux de l’hôtel de ville. Environ une dizaine de points à l’ordre du jour de cette première entre les élus de la 4è mandature de l’ère de la décentralisation au Bénin. Le maire Bibiane Adamazè Soglo et ses adjoints ainsi que les conseillers élus, au terme des élections communales du 17 mai 2020, ont pris part à ce rendez-vous qui marque le démarrage des activités de la nouvelle équipe.

Au menu des échanges : le compte rendu des activités du maire, l’amendement et l’adoption du procès-verbal de la session ordinaire des 30 et 31 mois du mois de mars 2020, le point d’exécution du budget primitif gestion 2019. Aussi, les conseiller ont examiné et voté le compte administratif, gestion 2019. On retient que, sur une prévision 243.052.497 millions de francs Cfa, le taux de réalisation est de 81,95% soit 199.169.549 Fcfa dont 66,20% de fonds de fonctionnement et 46,69% d’investissement. En ce qui concerne les ressources propres, on note une croissance continue sur les 5 dernières années sauf en 2017. Mais l’une des plus grosses faiblesses reste la consommation du fonds Fadec. C’est une problématique qui a retenu l’attention de tous les conseillers, un challenge à relever au cours du nouveau mandat sous la Direction du maire Bibiane Adamazè Soglo et de ses adjoints.

Des débats, il est noté que le cadrage fait surtout obstacle à la consommation du fond Fadec agriculture et eau. « Nous ne consommons pas, alors que les besoins sont là. J’invite le maire à prendre ce dossier au sérieux.. », a déclaré le premier adjoint au maire Evariste Sinkpota. Les difficultés de consommation du fonds Fadec sont aussi liées aux procédures des marchés publics ainsi qu’aux études avant la réalisation de certaines infrastructures. « En 2018, la commune de Toffo a occupé la 10è place en terme de consommation du Fonds et nous n’avons plus le droit de descendre. Si nous ne consommons pas très vite, nous n’en aurons plus et le peu que nous avons, nous sera retiré… », a expliqué Bibiane Adamazè Soglo. Elle a annoncé de nouvelles stratégies pour inverser la tendance, notamment en ce qui concerne les marchés publics. Le conseil ne devra plus attendre les ressources avant de lancer les procédures. Il s’agira également d’anticiper sur les études en ce qui concerne la mise en œuvre des projets.  

Les conseillers ont également procédé à l’amendement et l’adoption du règlement intérieur du conseil communal et à la mise en place de cinq commissions permanente à savoir : les affaires économiques et financières que préside Fabrice Adja, les affaires domaniales que dirige Théodore Adakpè, les affaires culturelles et ‘’d’intercommunalité et de coopération’’ respectivement dirigées par Bernard Koutchina et Sylvestre Agbota. C’est l’arrondissement de Kpomè qui a été retenu pour abriter les manifestations officielles du 1er août 2020 à Toffo. Au cours de cette deuxième session ordinaire de l’année 2020, il a aussi été soumis à l’approbation des conseillers, des projets de mise en valeur de certaines terres.

Impressions d’un conseiller au terme de ces assises

Chef d’arrondissement de Colli, Gérald Kougnitodé : « Chacun s’est retrouvé en qui concerne la participation au débat… »

Je suis satisfait parce qu’il y a eu une bonne ambiance dans la salle. Je ne m’y attendais pas. Vous savez qu’au dernier moment, c’est la loi qui s’est imposée à tout le monde et le maire a été désigné. Et je m’étais posé la question de savoir s’il y aura une ambiance autour d’elle pour pouvoir faire fonctionner le conseil communal. A ma grande satisfaction, il y a eu une très belle ambiance qui a prévalu au cours de cette séance, et il y a eu la participation de tous les conseillers qui se sont librement exprimés. Chacun s’est retrouvé en qui concerne la participation au débat. Je souhaite que ça continue dans ce sens. Sans quoi, il n’y aura pas de développement. Je crois que les conseillers ont compris tel que l’a dit le Maire au début de son mandat que le seul parti politique de Toffo : c’est le développement. Et les gens l’ont prouvé à travers le déroulement de la toute première session de cette 4è mandature. Chaque conseiller est prêt à apporter sa pierre à l’édifice.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *