Connectez-vous

Monde

Covid 19: l’Israël et la Palestine renforce le Confinement face à la hausse des cas de contaminations

Publié

le

1 000 nouveaux cas recensés en 24 heures. C’est le nouveau record de chiffre lié à la contamination du Covid 19 annoncé par le ministère de la santé Israélien Yaakov Litzman. Cette hausse des chiffres, constatée en Israël et en Palestine ont poussé les autorités à vite réagir.

La situation devient un peu critique en Israël et en Palestine. Selon Guilhem Delteil, correspondant de Rfi à Jérusalem, les autorités revoient leurs manières de gérer le confinement afin de trouver une réponse plus efficace. Pour y arriver, ils ont réinstauré le confinement jusqu’à ce mercredi. Désormais l’accès au territoire Palestinien est strictement interdit via une source du gouvernement.

Le Premier ministre palestinien, Mohamed Shtayyeh affirme que « Les mesures de l’occupation (israélienne) et notre manque de contrôle des points de passage sont les principales raisons de l’augmentation du nombre de cas de Covid-19 ».

Il ajoute également que le gouvernement fera une recommandation à l’ONU pour qu’elle prennent le contrôle des choses afin de les aidés dans la lutte. Rappelons que parmi les décisions déjà prises, il y a la fermeture des bars, salles de spectacle et salles de sport.

Dans les espaces fermés comme les restaurants, transports en commun et salles de prière, le nombre de personnes doit rester inférieur ou égal à 20. Le ministre de la santé convie la population aux respects de ces décisions si non d’ici la semaine prochaine, le pays risque d’aller à un confinement général, a annoncé la même source.

En Israël, deux lois ont été déjà adoptées par le parlement afin de mener une bonne lutte face à la pandémie. Parmi ces lois, nous avons une qui multiplie par 2,5 le montant des amendes pour non-respect de l’obligation du port du masque dans l’espace public. Le non-respect s’expose à une amende fixée à 120 euros. L’autre permet au gouvernement, critiqué pour sa lenteur à réagir, d’imposer des mesures sans devoir se soumettre à un contrôle de la Knesset pendant sept jours.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *