Connectez-vous

Monde

Hongkong : la Chine inaugure un bureau de sécurité nationale

Publié

le

Une semaine après que Pékin a fait entrer en vigueur la loi sur la sécurité nationale, la Chine a inauguré, ce mercredi 8 juillet 2020, son bureau de défense de la sécurité nationale à Hongkong. Ceci dans le but de permettre à ces agents du renseignement d’opérer clairement sur le territoire.

Pour la cheffe de l’exécutif hongkongais désignée par Pékin, Carrie Lam, cette inauguration constitue ‘’un moment historique ». Ainsi l’appareil de renseignement chinois sera un « partenaire important » pour aider à préserver la sécurité nationale, a-t-elle ajouté.

Ce locale qui a, à sa tête Zheng Yanxiong, abritera des agents du renseignement chinois chargés d’enquêter et de poursuivre les personnes accusées d’avoir porté atteinte à la sécurité nationale à Hongkong. A cet effet, leur mission sera de superviser l’application par l’exécutif local de la nouvelle loi de sécurité imposée la semaine dernière par Pékin, laquelle prévoit de punir la subversion, le terrorisme, le séparatisme et la collusion avec des forces étrangères

L’ouverture de ce quartier général montre ainsi le contrôle croissant que Pékin, la capitale chinoise, entend exercer sur Hong-Kong. De même, son emplacement, dans un hôtel du parc Victoria est significatif en ce sens que ce lieu abrite les rassemblements depuis des années des manifestants pro-démocrate.

En effet, chaque année, au mois de juin, ils s’y retrouvent à l’occasion de la veillée en souvenir des victimes de la sanglante répression du mouvement démocratique de la place Tiananmen, à Pékin, en 1989. Les militants pro-démocratie pour leurs parts redoutent que cela n’ouvre la voie à une contrainte des libertés et de l’autonomie dont jouissaient jusqu’alors les habitants du territoire.

Pour rappel, cette loi adoptée la semaine dernière par le régime communiste de Pékin vient répondre au mouvement de contestation lancé l’an dernier contre le pouvoir central dans l’ancienne colonie britannique. Elle constitue le changement le plus radical pour Hongkong depuis sa rétrocession par le Royaume-Uni à la Chine en 1997.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *