Connectez-vous

Afrique

Mali : les manifestations samplifient dans la capitale du pays

Publié

le


Le mouvement populaire s’est intensifié à Bamako ce vendredi 10 juillet suite à léchec des pourparlers entre le Mouvement du 5 juin et le pouvoir.

Des milliers de personnes ont à nouveau manifesté à Bamako contre le président Ibrahima Boubacar Keïta. Cette descente dans la rue est la réponse à l’appel de lImam Mahmoud Dicko, ancien président du Haut Conseil Islamique du Mali soutenu par dautres leaders religieux et politiques notamment le Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP).

Ainsi, Certains manifestants ont saccagé et pillé l’Assemblée nationale. D’autres ont occupé le siège de l’ORTM, la chaîne publique, dont les programmes ont été interrompus. Outre ces saccages, trois principaux ponts de la capitale ont été également barrés. Dautre partisans ont pris d’assaut le monument de lIndépendance pour demander le départ du président Ibrahim Boubacar Kéita.

C’est la troisième grande manifestation organisée en deux mois dans la capitale par la coalition du Mouvement du 5 juin, formée de chefs religieux, d’hommes politiques et de la société civile.

Pour rappel, le président malien avait fait une adresse à la nation le mercredi dernier dans laquelle il proposait une réorganisation de la Cour constitutionnelle. Toutefois, il ne sest pas exprimé sur la dissolution de lAssemblée nationale, pourtant exigée par lImam Dicko et ses partisans.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *