Connectez-vous

Afrique

Mali : Karim Keïta, le fils de IBK démissionne à l’Assemblée nationale

Publié

le

Le fils du président malien IBK a cédé à l’une des revendications que réclame le mouvement du 5 juin en démissionnant de la commission de défense et de la sécurité de l’assemblée nationale, le lundi 13 juillet 2020.

En effet, Karim Keita a dans une déclaration largement partagée sur les réseaux sociaux et authentifiée par ses proches, fait savoir qu’il quittait cette instance très stratégique qui lui permettait d’être parmi les hommes les plus informés du pays. Il motive cette décision par son amour du Mali.

A en croire le député, certains avaient fait de sa personne un fonds de commerce politique. Mettant le Mali au-dessus de tout. Toutefois, il ne souhaite pas être un frein au dialogue entre maliens. Ainsi, il a décidé, “en toute responsabilité’’, de se retirer de son poste actuel.

Cependant, Karim Keita a rendu un hommage mérité à la Grande Muette. « Ces dernières années, j’ai eu l’occasion de rencontrer à travers tout le pays, celles et ceux qui paient un lourd tribut pour la défense de notre liberté. C’est le lieu de rendre hommage à l’ensemble de nos forces de défense et de sécurité », a-t-il déclaré.

Advertisement

Il reste à espérer que sa démission apporte une quiétude à la crise sociopolitique qu’affronte le pays.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *