Connectez-vous

Santé

Bénin : mécontentement des syndicats du secteur de la santé

Publié

le


Les travailleurs du secteur de la santé sont mécontents du traitement qui leur est réservé par le ministre de tutelle Benjamin Hounkpatin. A travers un communiqué, le Collectif des Syndicats du secteur de la Santé a rendu public en fin de semaine aux autorités sanitaires, plusieurs revendications en lien avec la gestion de la Covid-19. Il a aussi fermement condamné les poursuites policières, dont serait victime leur camarade, Adolphe Houssou.

« Depuis l’arrivée du Professeur Benjamin Hounkpatin à la tête de notre ministère, les travailleurs traversent les pires cauchemars jamais vécus de leur vie professionnelle. Tous Béninois suivent de près ou de loin, l’actualité dans le secteur, depuis deux ans, où règne un climat de terreur mis en place et entretenu par les autorités sanitaires », lit-on dans la déclaration des syndicats.

En effet, Ceux-ci dénoncent plusieurs agissements de leur ministère de tutelle, qui compliquent la crise sanitaire en cours dans le pays. Selon leurs dires, le Ministre Benjamin Hounkpatin n’a pas répondu à l’appel des syndicats, afin d’échanger autour des propositions pour une meilleure gestion de la Covid-19.

A cet effet, les syndicats exigent la publication des chiffres des travailleurs de la santé atteints de la Covid-19; la publication du nombre de masques et de gels hydroalcooliques mis à la disposition de chaque formation sanitaire par mois depuis avril. Mais également, la satisfaction intégrale de leurs revendications; l’arrêt de toutes les poursuites et tracasseries à l’endroit de tous les responsables syndicaux dans l’exercice de leur fonctions.

Ansi donc, les syndicats de la santé ont décidé de la suspension de leur participation à toutes les activités avec l’administration au plan national, départemental, et dans les hôpitaux jusqu’à nouvel ordre. Ils invitent par la même occasion les travailleurs à se tenir prêts et mobilisés pour suivre les directives adéquates si satisfaction n’est pas obtenue.

Stefano BESSAN

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *