Connectez-vous

Afrique

Mali : un remaniement technique du gouvernement opéré par IBK

Publié

le


Dans la soirée de ce lundi 27 juillet 2020, le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a signé le décret de nomination de six ministres. Conformément aux recommandations du sommet extraordinaire de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) tenu dans la journée de ce lundi par visioconférence. Le président IBK a nommé six ministres qui vont s’occuper des affaires courantes du pays en attendant la mise en place d’un gouvernement d’union nationale.

Les six ministres nommés sont les suivant : Le Général de Division, Ibrahima Dahirou Dembélé est nommé au poste de ministre de la Défense et des Anciens combattants. Le département de l’Administration territoriale et de la Décentralisation a été confié à Boubacar Alpha Bah. Le Général de Division, M’Bemba Moussa Keïta aura en charge la Sécurité et la Protection civile. Kassoum Tapo est le ministre de la Justice et des droits de l’Homme tandis que Tiébilé Dramé gère les Affaires étrangères et la Coopération internationale. Enfin, Abdoulaye Daffé est aux commandes du ministère de l’Économie et des Finances.

Par ailleurs, cette nouvelle équipe qui est dirigée par le Premier ministre Boubou Cissé, a pour principale mission de négocier la formation d’un gouvernement d’union nationale, a précisé la Présidence.

Cynthia Nadège Dossou

Advertisement

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *