Connectez-vous

Politique

Bénin : Patrice Talon salue la révision du règlement intérieur du parlement

Publié

le

Une correspondance de Patrice Talon au parlement béninois pour exprimer un satisfecit. La pratique n’est pas courante pour un chef d’Etat en exercice au Bénin. Mais Patrice Talon dont le régime incarne la rupture avec bien des habitudes, en a donné un nouvel exemple, à travers une correspondance à la 8è législature, ce mardi 28 juillet 2020, afin de féliciter le parlement pour les modifications apportées au règlement intérieur de l’institution.   

« Cette révision était nécessaire, car elle permet notamment de sauvegarder la portée de la réforme du système partisan, pour consolider davantage la démocratie au service du développement de notre pays et de sa stabilité… », a écrit le président Patrice Talon avant d’ajouter « …Rester en état de veille permanente pour pouvoir, dans une démarche rationnelle d’anticipation, éviter toute brèche qui pourrait constituer des obstacles à l’approfondissement des réformes nécessaires à la bonne marche de notre pays… ».

Quelle est la portée du message de Patrice Talon ?

En effet, les députés de la 8è législature sont tous issus des partis Union progressiste et Bloc républicain, soutenant les actions du Chef de l’Etat. Mais la révision de ce règlement intérieur est intervenue suite à un premier report, en raison de l’opposition de certains députés, sur certaines dispositions dont celle relative à la composition des groupes parlementaires.

Pour certains députés, les groupes parlementaires ne devraient pas être le prolongement des partis politiques, parce que le pays est dans un régime présidentiel. La révision du règlement intérieur passera sans la prise en compte de leur préoccupation. Le vote a eu lieu avec plus d’une quarantaine de procuration.

Dans sa correspondance aux députés, le président Patrice Talon a fait savoir que, les groupes parlementaires sont l’émanation des partis politiques et devraient ainsi incarner à l’Assemblée nationale, la stabilité souhaitée pour ces formations politiques pour le bon fonctionnement de l’institution.

Patrice Talon était-il dans l’antichambre de l’examen de la proposition de résolution portant révision dudit Règlement intérieur ?

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *