Connectez-vous

Afrique

Guinée : la CTG porte plainte contre le président guinéen en France pour corruption

Publié

le


Le Collectif pour la Transition en Guinée (CTG) a déposé ce mardi 04 août 2020 au parquet national des finances (PNF) à Paris, une plainte contre le président Alpha Condé et plusieurs de ces proches dont son fils, pour corruption et trafic d’influence.

En effet, Ce collectif constitué d’un ensemble d’opposant guinéen dénonce des liens opaques entre le pouvoir de Conakry et une société française, l’AMR, créée en 2015 pour exploiter la bauxite en Guinée. Deux ans plus tard, l’AMR revendait le gisement à un consortium franco-sino-singapourien pour un montant de 171 millions d’euros, selon les plaignants.

Pour Jean-Baptiste Soufron, l’avocat du CTG, « La plainte vise un ensemble d’activités qui ont eu lieu depuis 2012-2013 en partie à Paris, en partie en Guinée et qui soulèvent des inquiétudes quant à des actes de corruption commis au profit d’Alpha Condé, de son fils Mohamed Condé, mais aussi du ministre de la Défense Mohamed Diané « .

Le parti au pouvoir traite quant à lui cette plainte d’être purement politique. Par ailleurs, Ibrahim Sorel Keita, porte-parole du CTG, soutiens que «C’est le meilleur moment pour espérer que les populations se réveillent et découvrent la réalité des pratiques financières de ce régime».

Pour rappel, Le président Alpha Condé, âgé de 82 ans a déjà rempli deux mandats, à partir de l’an 2010. Toutefois, l’opposition organise des manifestations contre une éventuelle candidature pour un troisième mandat du président Condé depuis l’année dernière. Néanmoins, l’on ne sait pas encore si Alpha Condé, se présentera pour un troisième mandat.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *