Connectez-vous

Afrique

Rwanda : des visites touristiques virtuelles bientôt disponibles

Publié

le


La pandémie du coronavirus a considérablement baissé le chiffre d’affaire du secteur du tourisme au Rwanda. Le pays a connu près de 45 millions de dollars américains de perte cette année, en raison de la diminution du nombre de touristes. A cet effet, le PDG de Kigali 360, Patrick Karangwa a créé une entreprise qui a pour but de faire des visites virtuelles de certains des sites les plus impressionnants du Rwanda à des touristes. En effet, Il a lancé le projet en 2018 avec un appareil photo et deux objets qu’il a acheté pour 1600 $.

Pour ce dernier, « Cela ne remplacera jamais le tourisme traditionnel car rien ne remplacera vraiment le fait que les gens peuvent être à des endroits et voir les choses de leurs propres yeux. Il s’agit donc davantage d’une couche d’informations différentes qui peut réellement pousser les gens, leur donner un sens de, un aperçu de ce à quoi ils s’attendraient s’ils visitaient l’endroit physiquement’’.

A L’en croire, peut-être que le tourisme numérique peut encore promouvoir le Rwanda comme une destination incontournable lorsque le virus se dissipe et que les gens se sentent à nouveau en sécurité pour voyager. Par ailleurs, Patrick Karangwa est en négociations avec le ‹‹ Rwanda Development Board ›› (RDB) pour étendre son projet. Il estime qu’il aura besoin d’un financement de 22 000 dollars pour couvrir tout le pays avec ses tournées numériques.

Pour rappel, le Rwanda fait partir des pays d’Afrique où le secteur du tourisme rapporte beaucoup au développement et à la visibilité du pays. Cette technologie virtuelle pourra ainsi contribuer non seulement à la réduction du taux de chômage mais aussi contribuer au développement du pays. Toutefois, un prototype est en cours de test où un guide en direct pourra communiquer avec les invités lors de leur visite.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *