Connectez-vous

Monde

Explosions à Beyrouth : le président libanais s’oppose à une enquête internationale

Publié

le


Le président Michel Aoun, a rejeté ce vendredi 07 août 2020, toute enquête internationale dans la terrible explosion au port de Beyrouth, qui a fait plus de 150 morts. Ce dernier estime que cette enquête ne ferait que diluer la vérité. Le président libanais a également jugé nécessaire de revoir un système politique «paralysé», au lendemain d’une visite de son homologue français, Emmanuel Macron, qui avait appelé les responsables à «changer le système».

«Nous sommes confrontés à une révision de notre système basé sur le consensus, car il est paralysé et ne permet pas de prendre des décisions qui peuvent être mises en oeuvre rapidement: elles doivent être consensuelles et passer par plusieurs autorités», a estimé le président libanais, conspué par une grande partie de l’opinion publique libanaise, encore plus, après l’explosion effroyable au port de Beyrouth.

Avant lui, la ministre de la justice libanaise Marie-Claude Najm avait demandé de l’aide des institutions internationales afin de faire une lumière sur cette explosion et à punir les responsables de cet acte.

Cynthia Nadège Dossou

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *