Connectez-vous

Sports

Procédure pénale contre le président de la FIFA : Gianni Infantino s’explique

Publié

le


Le président de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA), Gianni Infantino a envoyé une lettre aux 211 fédérations membres de l’instance faîtière, pour expliquer qu’il n’a rien à se reprocher, lui qui est visé par une procédure pénale en Suisse depuis le 30 juillet 2020.

En effet, il lui est reproché d’avoir eu une rencontre jugée illégale avec le procureur général Michael Lauber et le premier procureur du Haut-Valais ». Face à ces accusations « d’abus d’autorité », de « violation du secret de fonction » et de « l’entrave à l’action pénale », le président de la FIFA a choisi de réagir dans une lettre envoyée aux 211 fédérations membres de la FIFA.

Dans cette lettre, le successeur de Sepp Blatter a écrit qu’il « n’a rien à cacher puisque ces rencontres n’étaient en aucun cas secrètes et certainement pas illégales » et qu’il n’a « pas été consulté au préalable afin de fournir des explications ».

En attendant d’avoir de nouvelles informations de la part de la justice suisse, Gianni Infantino a regretté une fois de plus le « préjudice causé à la FIFA et à lui-même » à cause de cette affaire.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *