Connectez-vous

Société

Descente dans les showrooms Lolo : Joseph Djogbenou à la découverte des créations griffées Lolo ANDOCHE

Publié

le

Charlemagne Andoche AMOUSSOU dit Lolo ANDOCHE styliste modéliste béninois a reçu ce mardi 18 août 2020, la visite du Président de la Cour constitutionnelle. Le Professeur Joseph Djogbénou est allé constater de visu le travail abattu par ce dernier dont le talent force l’admiration.

On le sait, le Président Joseph Djogbenou, a un goût prononcé pour les tenues de chez lui. Ceux qui ont l’habitude de le côtoyer savent que ses habillements ne laissent personne indifférents. L’homme semble apporter un nouveau souffle à la mode béninoise. D’ailleurs dans les rayons de lolo ANDOCHE, on découvre des tissus « Joseph DJOGBENOU ».
C’est donc avec plaisir que le couturier Lolo Andoche a accueilli ce mardi le Président de la Cour Constitutionnelle venu lui rendre visite. Habillé en tenue KANVO, le Professeur Djogbenou a visité trois des boutiques du couturier béninois situées sur l’avenue Steinmetz, à Missebo et à Vèdoko. Robes pour enfants et pour adultes, des pantalons pour femmes et hommes, des chaussures conçus et réalisés au Bénin ont permis d’apprécier l’originalité et le talent du couturier Lolo ANDOCHE, qui depuis 27 ans réalise à merveille des coupes africaines. Joseph Djogbenou a parcouru les différentes entités des boutiques et à chacune de ces étapes, il a été éclairé sur le mode de fonctionnement et d’organisation. Et s’est dit émerveillé par le talent, le sérieux au travail de ces jeunes qui sont soucieux du développement de leur nation. Cet acquis, Lolo Andoche le partage avec ses apprentis (une centaine) qu’il forme dans son atelier. Ce sens du partage a d’ailleurs été salué par le Président de la Cour constitutionnelle pour ces opportunités qu’il offre aux artisans béninois pour leur perfectionnement.
Voici quelques extraits des mots d’encouragements du Professeur DJOGBENOU au couturier Lolo ANDOCHE à la fin de sa visite:
« Il vaut mieux ne pas venir sinon on risque de tout acheter à la fois. C’est agréable, vraiment agréable. Il y a toujours la joie dans le fait d’offrir. . On est heureux d’offrir. C’est formidable ce que vous faites. Je suis partisan de votre création. C’est avec beaucoup de fierté que je porte ce qui est nôtre. On le porte parce qu’on s’y sent bien. C’est à travers notre identité que nous montrons aux autres en bien. Vous faites un grand travail d’identification. On ne peut que vous féliciter et féliciter tous ceux qui font le même travail d’identification que vous. Je voudrais que l’élite de ce pays fasse ce que vous faites et que les jeunes soient heureux de vous suivre et soient fiers de porter vos créations. C’est une visite d’encouragement et il faut persévérer dans ce sens. Il faut faire le travail avec finesse, avec professionnalisme. Je n’ai vu que du professionnalisme et c’est agréable. On peut venir pour faire connaître aux autres ce que vous faites. Il faut avoir la culture du bien, la culture du bon et la culture du beau. »

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *