Connectez-vous

Afrique

Présidentielle 2021: Céphise Béo-Aguiar se prononce sur le parrainage

Publié

le


À quelques mois des élections présidentielles, la question du parrainage fait rage au sein de la classe politique béninoise. Reçu sur la chaîne numérique Bi news le dimanche 16 août 2020, le secrétaire général du parti Moele-Bénin, Céphise Béo-Aguiar, a donné son point de vue à propos de cette actualité.

Selon lui, le cadre normatif qui régit le système partisan et le processus électoral au Bénin n’a pas confiné le parrainage dans les mains des partis politiques mais l’a réservé aux élus. Ainsi, tout élus peuvent parrainer tout candidat, même des candidats issus de l’opposition. ” Si un candidat se réclame de l’opposition ou d’un parti de l’opposition, c’est à lui de mobiliser les élus qu’il faut pour porter sa candidature “, a-t-il expliqué.

” Si on disait par exemple que ce sont les partis qui ont d’élus qui sont à même de parrainer, le jeu serait totalement fermé mais la loi n’a pas dit ça”, a-t-il affirmé. Pour le secrétaire général de Moele-Bénin, il s’agira aux candidats de l’opposition de donner la preuve de leurs “capacités de convictions, de discussions ou de négociations”. Ainsi, ils pourront trouver des élus pour la plupart de la mouvance à les parrainer.

Pour rappel, l’article 132 du code électoral a exigé le parrainage comme condition de participation à l’élection présidentielle. Les candidats doivent obtenir au moins 10% des élus, soit 16 députés ou maires.

Advertisement

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *