Connectez-vous

Afrique

Coup d’Etat au Mali: le colonel Assimi Goita à la tête du comité de transition

Publié

le

Au lendemain du coup d’État ayant renversé le président Ibrahim Boubacar Keïta, le colonel Assimi Goita, faisant partie des militaires mutins fut nommé par ces paires pour présider la Comité national pour le salut du peuple (CNSP). Ce dernier qui est le commandant des Unités des forces spéciales des forces armées du Mali (FAMA) se voit ainsi à la tête de la transition, ce mercredi 19 août 2020.

Pour le colonel, le pays se trouvait « dans une situation de crise sociopolitique, sécuritaire » et n’avait « plus le droit à l’erreur ». Par ailleurs, d’autres nominations ont été prononcées par la junte avec le Colonel Malick DIAW, comme étant  vice-président du CNSP. Le Colonel-major Ismael WAGUE,  pour sa part,  garde son statut de porte-parole de la junte. 

Pour rappel, le président Keïta, élu en 2013 puis réélu en 2018 pour cinq ans, a annoncé à la télévision publique sa démission dans la nuit du mardi à mercredi, puis la dissolution du gouvernement et de l’Assemblée nationale. Toutefois, la CEDEAO et les instances internationales ont condamné le coup d’Etat et ont appelé à un retour à l’ordre constitutionnel.

Advertisement

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *