Connectez-vous

Afrique

Mali: La concertation valide une transition de 18 mois

Publié

le

La concertation des forces vives maliennes débutée le jeudi 10 septembre c’est achevée le samedi 12 septembre 2020, sous l’adoption d’une « charte » de transition.

En effet, cette « charte » fixe la durée de la transition à 18 mois. Aussi, elle charge un comité formé par la junte de désigner un président civil ou militaire pour diriger cette transition. Selon le rapporteur de la réunion, le texte adopté prévoit également l’instauration de trois organes de transition.

Il s’agit du président et de son vice-président, le conseil national de transition regroupant 121 personnes et enfin un Premier ministre à la tête d’un gouvernement de 25 membres.

A cet effet, le chef de la junte malienne, le colonel Assimi Goïta, s’est engagé à instituer un gouvernement pour rétablir un pouvoir civil dans les 18 mois. « Nous demandons et espérons la compréhension, l’appui et l’accompagnement de la communauté internationale dans cette mise en œuvre diligente correcte de la charte et de la feuille de route de la transition », a affirmé le colonel.

Advertisement

Par ailleurs, il est à noter qu’aux yeux de certaines personnalités, cette « charte » présenterait quelques insuffisances. Ainsi pour l’ancien Premier ministre, Moussa Mara : « il y a des faiblesses dans la charte, c’est incontestable mais il y a un minimum pour commencer ». Rappelons que la CEDEAO a donné jusqu’au mardi prochain à la junte au pouvoir pour désigner un président et un premier ministre civils.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *