Connectez-vous

Société

Extradition de Carlos Adohouannon : Les conditions relevées par un spécialiste en droit international

Publié

le

Il est arrêté le 10 septembre 2020, à l’aéroport International Blaise Diagne de Dakar, sur un mandat d’arrêt international émis par le Bénin. Mais l’extradition du Béninois Carlos Adohouannon pourrait être freinée par des contraintes liées à la coopération judiciaire entre le Bénin et le Sénégal.

« En ce qui concerne le Sénégal dans ses relations avec le Bénin, cela a toujours été de très bonnes relations. Mais en matière de coopération judiciaire, le Bénin ne fait pas partie des pays avec lesquels il y a cette coopération judiciaire », a fait remarquer Denis Ndour, spécialiste en droit international. Il intervenait le lundi 14 septembre 2020, sur les ondes de West African Democracy Radio, basée à Dakar.

Ainsi, l’extradition de cet ex-régisseur de la Direction générale des impôts (DGI), Carlos Adohouannon peut se heurter à une telle contrainte. Mais selon le spécialiste, le Bénin peut tout même formuler la demande, et il reviendra « au Sénégal d’apprécier ».

Il faut rappeler que Carlos Adohouannon est recherché pour un supposé détournement de 4 milliards du trésor, après quoi, s’est-il volatilisé dans la nature.

Après son interpellation à Dakar, il est transféré à la Division d’investigation criminelle de la capitale, et placé sous mandat de déposé à la prison de Cap Manuel, par le procureur général de la Cour d’Appel de Dakar, suite à une brève audience le lundi 14 septembre 2020.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *