Connectez-vous

Afrique

Présidentielle en Guinée : l’opposition appelle à des manifestations fin septembre

Publié

le

Le Front national de défense de la Constitution (FNDC), un collectif regroupant des opposant cherche à faire barrière à un troisième mandat du président Alpha Condé. En effet, le collectif a appelé ce mercredi 16 septembre 2020, à des manifestations. Ainsi, le FNDC, « appelle les populations de Conakry et ses alentours à une série de marches pacifiques qui débutent le mardi 29 septembre 2020 pour exiger le départ de M. Alpha Condé », a déclaré Abdourahmane Sano, un dirigeant du collectif.

A cet effet, il « invite le peuple de Guinée à se mobiliser massivement ». Pour ce dernier, le président guinéen, Alpha Condé qu’il qualifie de « Dictateur » a pour unique ambition de rester au pourvoie à vie. Par ailleurs, quelques heures avant cette annonce du FNDC, le président guinéen a prolongé d’un mois l’état d’urgence sanitaire dans le pays. Instauré en mars en raison du Covid-19, l’Etat d’urgence risque d’empiété sur les nouvelle marche que compte organisé le FNDC.

Pour rappel, le FNDC a fait descendre des milliers de Guinéens dans la rue depuis octobre 2019 pour faire barrage à M. Condé. Ces manifestations ont donné lieu à des heurts et a été plusieurs fois sévèrement réprimée donnant morts à des dizaines de civils. Toutefois, l’opposition accuse les autorités de servir de l’Etat d’urgence comme prétexte pour censurer les manifestations qui s’annonce.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *