Connectez-vous

Afrique

Guillaume Soro : « Il ne peut y avoir d’élection présidentielle en Côte d’Ivoire… »

Publié

le

Guillaume Soro a appelé ce jeudi 17 septembre 2020, lors d’une conférence de presse, l’opposition ivoirienne, à s’unir et à « saisir la Cédéao en vue d’obtenir des élections transparentes ». Pour, l’exilé résident en Paris, « Il ne peut y avoir d’élection présidentielle en Côte d’Ivoire. Le scrutin (du 31) n’aura pas lieu ». A cet effet,  « maintenir l’élection du 31 n’a aucun sens, y participer serait cautionner le coup d’Etat institutionnel d’Alassane Ouattara », a-t-il martelé.

Selon, l’ex président de l’assemblée,  l’opposition devait « s’unir pour stopper Ouattara dans sa folle aventure ». Par ailleurs,  Guillaume Soro a affirmé que sa «candidature est ferme, irréductible et irrévocable ». Cependant, il déclare ne pas aller aux élections tant que le président Ouattara soit candidat. De son point de vue, « ce serait valider la forfaiture ». En outre, il rassure sans précision, son retour bientôt en Côte d’Ivoire.

Pour rappel, la candidature à la présidentielle de ce dernier a été rejetée par le Conseil constitutionnel. Ceci, du fait que Guillaume est condamné par la justice ivoirienne pour « détournement de dernier public ». Mardi, la Cour africaine des Droits de l’homme et des peuples, a demandé à la Côte d’Ivoire de permettre à Guillaume Soro de se présenter à la présidentielle. Demande à laquelle le gouvernement ivoirien n’a taillé d’importance. Toutefois, la crainte qu’une tension meurtrière s’élève à l’approche du scrutin du 31 octobre est forte probable.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *