Connectez-vous

Politique

Présidentielle de 2021 au Bénin: Paul Hounkpè se fie aux propos d’Alain Orounla

Publié

le


Au cours d’une intervention téléphonique sur la radio nationale, le Secrétaire exécutif national de la Force cauris pour un Bénin émergent (FCBE), Paul Hounkpè s’est prononcé sur la question du parrainage suite aux propos du porte-parole du gouvernement Alain Orounla qui a laissé entendre que « Le code électoral n’enferme pas le parrainage dans une partisanerie ››.

Pour le SEN de la FCBE, il faut se fier aux propos du ministre Alain Orounla qui a affirmé que le parrainage sera un exercice démocratique réservé à chaque parrain. « Si le gouvernement dit que c’est ouvert à tout le monde, nous pensons qu’à partir de ce moment, il n’y aura plus de barrières », a-t-il déclaré. Selon lui, ce qui sera déterminant chez les candidats pour avoir le parrainage sera le projet de société et à ce jeu, son parti serait partant pour aller à ces élections présidentielles.

« S’il est question que le projet de société soit présenté devant les différents parrains de sorte à pouvoir avoir leur adhésion, nous pensons que FCBE est suffisamment partant. Nous pensons que le ministre en reprécisant la position du gouvernement face à la situation, ne fait qu’apporter la lumière que nous recherchons depuis un certain temps qui est de nous donner la forme que prendra le parrainage », a-t-il affirmé.

Il n’a pas manqué de poser ses inquiétudes en ce qui concerne les pièces justificatives qui attesteront effectivement qu’un parrainage a été accordé. « Au-delà de la position du gouvernement, il faudra que la CENA fasse un travail pour que nous sachions qu’elle sera la forme du document qui va faire valoir les différents parrainages », a-t-il souhaité. C’est justement ce que son parti attend pour commencer à mobiliser ces parrainages nécessaires si l’on s’en tient à ses propos.

« Si cela est complété, nous allons déjà commencer à nous assurer du nombre de parrains capables de nous accompagner », a ajouté le secrétaire exécutif national da la FCBE, un parti qui se réclame de l’opposition. Pour rappel, la Force Cauris pour un Bénin Émergent a pu obtenir 6 maires lors des élections communales du 17 mai.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *