Connectez-vous

Economie

Bénin : plus de 26 milliards FCFA de recettes réalisées en 2019 dans la filière Karité

Publié

le

 La  filière karité est un secteur très prometteur pour le pays .Ainsi le Bénin a exporté environ 120.082 tonnes d’amandes de karité avec une recette estimée à 26. 418.040.000 FCFA et 162,8 tonnes de beurre de karité pour une recette de 142.450.000 FCFA lors de la campagne de commercialisation 2019-2020. C’est une révélation faite par la ministre de l’industrie et du commerce, Alimatou Assouman.

En effet, c’est  le mardi 15 septembre 2020 que le gouvernement béninois a lancé la campagne de commercialisation des amandes de karité . Pour cette année 2020-2021, deux ministres se sont rendus à Gogounou pour donner le top de cette campagne. Il faut nommer le ministre Gaston Dossouhoui, de l’agriculture, et le ministre de l’industrie et du commerce Alimatou Assouman. C’est lors du  lancement de cette campagne de commercialisation que la ministre de l’industrie et du commerce a relevé le poids de la filière des amandes de karité dans la croissance économique du Bénin.

Pour Alimatou Assouman, ‘’le Karité est une filière intégrée qui a un fort potentiel de création de valeur ajoutée en même temps qu’elle emploie un grand nombre de femmes économiquement vulnérables”. Lors de la campagne de commercialisation précédente, le Bénin a réalisé plus de 26 milliards FCFA de recettes avec les exportations des amandes de karité. Le pays a aussi réalisé une recette estimée à plus de 140 millions FCFA avec les exportations de beurre de karité. Mais la ministre de l’industrie et du commerce Alimatou Assouman pense que le Bénin peut encore mieux faire. Selon elle, la présente campagne de commercialisation qui est lancée permettra de “faire avec l’ensemble des acteurs de la filière un bilan et de prendre les engagements pour un développement de la filière et de l’économie du pays”. Pour cette campagne 2020-2021, le prix plancher d’achat au producteur des amandes de karité est de 100 FCFA/kg.

Par ailleurs , la ministre du commerce et le ministre de l’agriculture ont énuméré une série de mesures prises par le gouvernement pour une campagne de commercialisation réussie et bénéfiques pour le pays . Il s’agirait entre autres, de la prise des mesures pour interdire les exportations par voies terrestres; le respect par les acteurs des textes en vigueur et l’application des sanctions aux contrevenants.

Le gouvernement promet veiller à l’application stricte du prix de cession des amandes de karité pour éviter de créer un déséquilibre sur le marché des pays sous régional.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *