Connectez-vous

Afrique

Pascal Affi N’Guessan répond à l’appel de l’opposition : « Nous irons jusqu’où M. Ouattara veut nous conduire »

Publié

le

Le président du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N’Guessan répond favorable à l’appel lancé le dimanche dernier par la coalition de l’opposition. En effet, ce dernier au cours d’une conférence de presse, mardi 22 septembre au siège du parti à Abidjan, a donné son point de vue sur le processus électoral.

A l’occasion, Pascal Affi N’Guessan a invité les partis de l’opposition à se mobiliser pour une réforme de la Commission électorale indépendante (CEI) et du Conseil Constitutionnel. Il appelle à une élection présidentielle crédible tout en dénonçant la troisième candidature d’Alassane Ouattara. Il n’est pas question d’être un candidat : « d’un scrutin défini d’avance, un candidat factice, l’accompagnateur d’un résultat prédéterminé », a-t-il affirmé.  Selon le député de Bongouanou, dans le cas où ses attentes ne seront pas obtenues, il retirera sa candidature.

Par ailleurs, Pascal Affi N’Guessan appelle les forces d’opposition et aussi les militants du FPI à se « tenir prêt » à la mobilisation. « Nous irons jusqu’où M. Ouattara veut nous conduire », a-t-il affirmé. Pour rappel, dimanche dernier, le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Henri Konan Bédié, a lancé un appel à la « désobéissance civile ».

Il faut noter tout de même que Pascal Affi N’Guessan ainsi que ce dernier, font partis des 4 candidats retenus par le juge des élections. Tout comme les candidats Alassane Ouattara du RHDP et Kouadio Konan Bertin, indépendant.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *