Connectez-vous

Société

Examens de permis de conduire : le DG ANaTT met en garde contre les actes de corruption

Publié

le

Escroquerie et corruption entre les promoteurs d’auto-écoles et les candidats déclarés admissibles à la phase écrite des examens de permis de conduire, session de Septembre 2020 à Cotonou. Des faits punis par la loi N°2011-20 du 12 octobre 2011 portant lutte contre la corruption et infractions connexes en République du Bénin. C’est rappel du Directeur Général de l’Agence Nationale des Transports Terrestres, Thomas  Agbeva. « Il rassure tous les candidats déclarés admissibles à la phase écrite, de l’organisation transparente et sans faille de la phase pratique des examens de permis de conduire qui démarrera le jeudi 24 septembre 2020 à  Cotonou ».

Lire l’intégralité de son message à l’endroit des acteurs.

Le Directeur Général de l’Agence Nationale des Transports Terrestres communique :

Il est circulé sur les réseaux sociaux, un message véhiculant des faits d’escroquerie et de corruption entre les promoteurs d’auto-écoles et les candidats déclarés admissibles à la phase écrite des examens de permis de conduire, session de Septembre 2020 à Cotonou.

Je rappelle à tous les acteurs impliqués dans l’organisation des examens de permis de conduire et aux candidats, que ces faits sont punis par la loi N°2011-20 du 12 octobre 2011 portant lutte contre la corruption et infractions connexes en République du Bénin.

En conséquence, les candidats objets d’une quelconque pression  d’escroquerie de la part  d’un promoteur d’auto-école, sont invités  à saisir la Direction Générale de l’Agence Nationale des Transports Terrestres (ANaTT) ou dénoncer ce dernier à toutes instances de lutte contre la corruption et infractions connexes en République du Bénin, notamment la CRIET.

Le Directeur Général de l’ANaTT rassure tous les candidats déclarés admissibles à la phase écrite, de l’organisation transparente et sans faille de la phase pratique des examens de permis de conduire qui démarrera le jeudi 24 septembre 2020 à  Cotonou. 

                                                      Signé

                                              Thomas  AGBEVA

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *