Connectez-vous

Afrique

Mali : La Cédéao veut un Premier ministre au profil strictement civil

Publié

le

L’institution régionale c’est prononcé sur la nomination du président et du vice-président de la transition au Mali, le mardi 22 septembre 2020. En effet, après avoir salué la nomination du président comme étant un moment important, la CEDEAO attend maintenant la désignation Premier ministre. A cet effet, la CEDEAO veut une personnalité strictement civile cette fois, sans passé militaire, pour le poste de premier ministre. Cependant, la CEDEAO devra encore attendre, ceci du fait que le président de la transition n’a pas encore pris fonction. Or le choix d’un nouveau premier ministre incombe à ce dernier.

Par ailleurs, l’institution craint que cette transition soit dirigé par la junte. De ce fait, elle a réclamé un toilettage de la charte de la transition afin que le vice-président ne puisse pas remplacer le président en cas d’empêchement ou de démission. Aussi, l’institution plaide pour la libération des responsables arrêtés lors du putsch du 18 août dernier.

Pour rappel, le pays est sous les sanctions de la CEDEAO qui suite au Coup d’Etat réclame  des civils comme dirigeant de la transition. Toutefois, une délégation de l’institution conduite par l’ex président nigérian Goodluck Jonathan est déjà au Mali afin de faire l’état des lieux de la transition.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *