Connectez-vous

Culture

Conseil national des organisations d’artistes: Jean Michel Abimbola face à une nouvelle crise

Publié

le

Pas de répit.  Les crises dans le secteur culturel béninois s’enchaînent.

La nouvelle est relative à la contestation de la reprise de l’élection du Conseil d’administration (CA) du Conseil national des organisations d’artistes (Cnoa). Une crise montée de toutes pièces au regard de ce que le processus tel que conduit ne souffrait d’aucune irrégularité.

« Comment comprendre qu’il ait été possible au Directeur des arts et du livre de superviser consécutivement deux élections du bureau du CA alors qu’il soulevait, il y a quelques semaines que l’élection en date du 21 août dernier s’est bien passée dans la transparence et de façon consensuelle », s’interroge à juste titre, le Collectif des Fédérations d’artistes de la filière arts plastiques, graphiques, numériques, engagé dans le processus de mise en place de ce Conseil national des organisations d’artistes (Cnoa).

Ce collectif s’est retiré, et conteste la légitimité du bureau ‘’supplémentaire’’ mis en place le 25 septembre 2020.  « Comment ne pas s’indigner lorsque les mots consensus et souveraineté sont vidés de tous leurs sens et essence ? Y-a-t-il de motifs de fierté à remettre en cause les principes établis seulement dans le but de réaliser son désir ? ». Autant de questions que se posent les acteurs du Collectif des Fédérations d’artistes de la filière arts plastiques, graphiques, numériques.

Le ministre de la culture, Jean Michel Abimbola, aura sans doute à trancher, face à ce qui paraît désormais comme un montage des perdants. C’est du président Philippe et de ses pairs.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *