Connectez-vous

Afrique

Mali : Moctar Ouane nommé premier ministre de transition

Publié

le

Le Mali vient de céder à une autre exigence de la CEDEAO. En effet,  le président de transition, Bah Ndaw, a nommé ce dimanche 27 septembre 2020, l’ancien ministre malien des affaires étrangères, Moctar Ouane au poste de premier ministre de la transition.

Pour le nouveau premier au long palmarès, l’on ne peut pas tout faire en 18 mois. A cet effet, l’objectif que vise ce dernier est l’organisation d’élections transparentes. Mais aussi,  l’application des actes pouvant participer à la refondation de l’État.

Il est à noter tout de même que le président de la transition n’a pas tenir compte des 14 candidats que lui a présenté le M5 pour faire ce choix. Ainsi, cette coalition qui avait lancé la contestation populaire contre l’ex-président IBK, n’aura pas de représentant au sein des dirigeants de la transition.

Par ailleurs, tous les yeux sont désormais rivés vers la Cédéao qui a infligé au Mali un embargo sur les flux commerciaux et financiers. Cependant, toutes les exigences de la communauté régionale n’ont pas encore été tous faites.

Advertisement

Mis à part la nomination d’un premier ministre civil, la CEDEAO réclamait la libération des personnalités arrêtées depuis le 18 août, dont l’ancien premier ministre, Boubou Cissé. Aussi, la CEDEAO a exigé l’assurance que le vice-président, chargé des questions de défense et de sécurité, ne puisse en aucun cas remplacer le président.

De même, l’institution régionale a demandé  la dissolution de la junte ainsi que la présentation officielle de la charte adoptée lors des concertations. Des exigences qui sont pour l’heure sans réponse. Toutefois, la formation du gouvernement du premier ministre nouvellement nommé sera connue dans les tous prochains jours.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *