Connectez-vous

Politique

Restauration de la démocratie au Bénin : « J’y laisserais ma vie s’il le faut », dixit Galiou Soglo

Publié

le


L’ancien ministre de la culture Galiou Soglo, a laissé entendre le samedi 03 octobre 2020, lors du lancement de la dynamique «S’engager pour le Bénin», qu’il laissera sa vie s’il le faut pour la restauration de la démocratie au Bénin. Il était aux côtés d’autres mouvements et partis de l’opposition.

«Le seul combat que je mène, c’est le retour de la liberté et de la démocratie dans notre pays (…)» a déclaré Galiou Soglo. Il a déploré l’état actuel de la démocratie béninoise et a énuméré selon lui, quelques faits malheureux qui ont caractérisé le régime actuel notamment la situation du déguerpissement des femmes et les événements du 1er et 2 mai. Il a expliqué que c’est d’ailleurs pour ces raisons qu’il se retrouve aux côtés de Komi Koutché, Valentin Djènontin, Eric Houndété et les autres forces agissantes de l’opposition pour tirer la sonnette d’alarme.

Le fils de l’ancien président de la République Nicéphore Soglo a encore martelé qu’il est prêt à y laisser sa peau s’il le faut. A l’en croire, le «retour à l’humanité» est impératif. Il a laissé entendre que peu importe ce que cet engagement doit lui coûter, il est prêt à payer le prix. «On peut m’enfermer, on peut me mettre en prison, on peut me tuer, mais on ne m’enlèvera pas ma dignité», a-t-il martelé.

«S’engager pour le Bénin». Une nouvelle coalition qui réunie les anciens ministres de Boni Yayi

Le mouvement «S’engager pour le Bénin» est une initiative de deux ministres de l’ancien président de la République Komi Koutché et Valentin Djènontin. Grâce à ce mouvement politique, les deux anciens collaborateurs de Boni Yayi en exil en France, entend œuvrer pour le «retour de la démocratie». Le mouvement a été mis sur pieds le samedi 03 octobre au Codiam à Cotonou et a réuni les acteurs de l’opposition, les associations de jeunes et de femmes acquises pour la cause.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *