Connectez-vous

Société

Bénin : Une thèse à l’Uac sur le tourisme dans l’Atacora

Publié

le

Nadine Akogbéto a présenté, vendredi 9 octobre 2020 à l’Université d’Abomey-Calavi, les résultats de 4 années de recherches en Géoscience de l’environnement et de l’aménagement de l’espace. Elle a planché devant un jury international de 5 membres présidé par le professeur Léon Bio Bigou, de l’Université d’Abomey-Calavi.

« Milieu naturel et touristique dans le département de l’Atacora au Bénin (Afrique de l’Ouest) » : c’est le thème qui a fait l’objet d’une recherche de 4 ans. Pour l’impétrante : « Le tourisme est aujourd’hui considéré comme la plus importante activité économique du monde ».

Ainsi, l’exploitation des nombreuses richesses touristiques du Bénin est propice pour son développement. ‹‹ La nature et l’histoire ont doté le Bénin d’importants attraits touristiques variés sur l’ensemble de son territoire. Et pourtant le pays fait partie des pays les plus pauvres au monde », affirme-t-elle.

Spécifiquement, le département de l’Atakora est un pôle stratégique qui regorge une bonne partie de ces richesses de par sa position géographique, son climat, son relief, son paysage physique, ses œuvres architecturales.

C’est ainsi que Nadine Akogbéto a décidé d’exposer à travers cette étude la contribution réelle du milieu naturel du département de l’Atakora au développement du tourisme en appelant les autorités locales et nationales à intégrer la valorisation de ces potentialités dans les actions de développement. D’après elle, pour le développement du tourisme au Bénin, il faut procéder à l’inventoriage des potentialités existantes et mener une réelle politique d’exploitation.

Un travail approuvé par le jury qui fait d’elle le premier universitaire à avoir le grade de docteur dans le domaine du tourisme au Bénin.  « Mention très honorable avec félicitations du jury ». C’est le jugement porté sur le travail de recherche de Nadine Akogbéto. L’impétrante obtient ainsi le grade de docteur dans la spécialité management touristique.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *