Connectez-vous

Monde

Corée du Nord : Kim Jong Un « Pas un seul cas de Covid-19 dans le pays »

Publié

le

Le dirigeant nord-coréen, Kim Jong Un, a assuré ce samedi 10 octobre 2020, qu’il n’y avait “pas une seule personne” atteinte de coronavirus dans son pays. En effet, cette intervention de l’homme qualifié de « dictateur » intervient lors d’un géant défilé militaire organisé à Pyongyang. Ceci, à l’occasion du 75e anniversaire de la fondation du Parti des travailleurs.

Ainsi, Kim Jong Un a pour l’occasion souhaité «une bonne santé à tous les gens à travers le monde qui combattent les maux» du Covid-19, dans un discours retransmis par la télévision d’Etat. Par ailleurs, il est à noter qu’à travers cette retransmission du défilé sur la chaine télévisé d’État KCTV, l’on remarque qu’aucun des participants à cette célébration ne portaient de masque. Cependant, il y avait moins de monde que d’habitude sur cette place Kim Il Sung, où a lieu l’évènement.

Contrairement à de précédents défilés, aucun média étranger n’a été invité cette année. De même, plusieurs ambassades ont été fermées du fait des restrictions liées au coronavirus. Par conséquent, le nombre d’observateurs étrangers est limité dans le pays.

Certains experts estiment que la Corée du Nord pourrait exhiber un nouveau missile mer-sol balistique stratégique (MSBS) ou un missile balistique intercontinental (ICBM) susceptible d’atteindre le territoire continental américain, voire un missile doté de multiples corps de rentrée qui permettrait ainsi de tromper les systèmes de défense américain.

Pour rappel, en fin décembre, le leader nord-coréen avait menacé de présenter une « nouvelle arme stratégique ». Toutefois, certains spécialistes pensent que Pyongyang n’a pas l’intention d’irriter la Maison-Blanche avant la présidentielle américaine.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *