Connectez-vous

Culture

Bénin : Des échanges avec le nouvel Ambassadeur de la France sur la coopération muséale

Publié

le

Le nouvel Ambassadeur de la France près le Bénin était ce mardi 13 octobre 2020, au cabinet du Ministre du tourisme, de la culture et des arts à Cotonou. Le Ministre Jean-Michel Abimbola entouré des cadres techniques de son département a discuté avec Marc Vizy des questions touchant la coopération muséale et patrimoniale entre la France et le Bénin, notamment dans le cadre de la restitution des trésors de la culture béninoise se trouvant en France depuis des siècles. Mais avant, le nouvel Ambassadeur a eu droit à une brève présentation des actions du gouvernement dans les secteurs du tourisme, de la culture et des arts à travers les projets phares du Programme d’actions du gouvernement (PAG). 

Un accent particulier a été mis sur les projets sur lesquels le Bénin bénéficie des appuis technique et financier de la république française à travers l’Ambassade et l’Agence Française de développement (Afd). Il s’agit notamment, des projets de réinvention de la cité lacustre de Ganvié, de construction du musée de l’épopée des Amazones et des Rois du Danhomè et du musée de la mémoire de l’esclavage  (Mime), d’aménagement d’une station balnéaire d’exception à Avlékété avec un club Med et de la Route des couvents Vodun.

Pour ce qui concerne la mise en œuvre du Programme de travail commun qui résulte de la volonté des deux pays de travailler ensemble, le Directeur adjoint de cabinet a énuméré quelques points sur lesquels les deux parties entendent travailler à travers la coopération muséale et patrimoniale pour l’aboutissement du projet de retour des objets d’art. 

« Vous trouverez en moi un interlocuteur intéressé et prêt à travailler avec vous »

Prenant la parole, l’Ambassadeur Marc Vizy a été séduit par la vision du Bénin et le dynamisme des autorités en l’occurrence, sur la question du retour des biens culturels. Il dit avoir été instruit par le gouvernement Français pour en faire une priorité. « Je suis sensible, disponible et instruit de faire du sujet de la restitution une priorité » a-t-il martelé face au Ministre Abimbola. Pour avoir travaillé sur la question de la restitution des œuvres d’art en Guadeloupe, le diplomate Français dit avoir « une sensibilité particulière forte sur le sujet ».

Et pour le cas du Bénin qui, dira-t-il, tient à cœur au Président Français, l’Ambassadeur se rend disponible pour la poursuite des démarches entamées. « Vous trouverez en moi un interlocuteur intéressé et prêt à travailler avec vous » a rassuré Marc Vizy. 

Selon les accords retenus au terme de la séance et suivant les instructions du Ministre Abimbola, il a été prévu des séances techniques avec les services dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route. Ceci permettra à chaque partie de s’imprégner davantage de sa partition et la jouer convenablement en vue de la réussite des différents projets en cours avec le soutien de la partie Française. Il faut noter que d’autres projets importants à caractère culturel ont été évoqués au cours des échanges. Ils bénéficieront également de l’expertise de la France pour la révélation culturelle du Bénin, notamment, dans les domaines de la danse, du cinéma, de la musique et du théâtre. 

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *