Connectez-vous

Monde

Affaire Financement libyen : Nicolas Sarkozy mis en cause pour « association de malfaiteurs »

Publié

le

Pour la quatrième fois, l’ex chef de l’Etat français, Nicolas Sarkozy est mis en examen dans le cadre de l’affaire libyenne, ce vendredi 16 Octobre 2020. En effet, suite à quatre jours d’audition, l’ancien président français est soupçonné d’avoir touché des fonds provenant du régime libyen de Kadhafi lors de sa campagne présidentielle en 2007. Cette annonce fait par le Parquet national financier vient ainsi donner un nouveau départ dans ce dossier pour Nicolas Sarkozy. Cependant, ce dernier affirme être victime d’un « complot ».

« Voici donc franchie une nouvelle étape dans la longue liste des injustices commises tout au long de l’affaire dite de prétendu “financement libyen“», a déclaré l’ancien président sur la page facebook. « Les Français doivent savoir que je suis innocent de ce dont on m’accuse en apportant un crédit invraisemblable aux déclarations d’assassins, d’escrocs notoires et de faux témoins. Je sais que la vérité finira par triompher », poursuit-il.

Par ailleurs, l’avocat de l’association anti-corruption Sherpa, Me Vincent Brengarth représentant la partie civile a aussi réagis face à ce dossier. « Chacun voit bien qu’il s’agit d’une décision sans précédent en cohérence avec les investigations réalisées. La procédure suit son cours » a-t-il notifié.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *