Connectez-vous

Politique

Présidentielle de 2021: la phrase de Patrice Talon qui confirme sa candidature

Publié

le


Le chef de l’État Patrice Talon a écrit un message sur sa page facebook ce samedi 17 octobre 2020, après sa rencontre avec les partenaires sociaux. Ayant expliqué les nombreux efforts déployés par son régime pour régler les questions liées aux arriérés salariaux des travailleurs, le président de la République a laissé une phrase dans son message qui laisse croire qu’il sera candidat aux prochaines élections présidentielles.

‹‹Je veux nous rassurer, qu’à l’encre d’efforts acharnés, nous pouvons, nous devons et nous continuerons d’écrire ensemble les prochaines pages du livre de la révélation de notre beau pays, le Bénin ››, a écrit Patrice Talon. Une phrase qui laisse penser que le chef de l’État s’inscrit dans une continuité.

Lire l’intégralité de son message

Depuis 2016 sur un total de 94 milliards de FCFA de dettes héritées envers les travailleurs, le Gouvernement a déjà payé, à ce jour, 52 milliards FCFA. De même, pour 49 milliards FCFA de dettes envers les retraités, nous avons déjà pu payer 26,7 milliards FCFA. A cela s’ajoutent 6,9 milliards FCFA de prime exceptionnelle de motivation aux agents de la santé et 1 milliard FCFA de prime de risque.
En somme, sur un total global de 173 milliards FCFA dus aux travailleurs et retraités avant 2016, 87 milliards FCFA ont été effectivement payés, soit plus de 50% de niveau de paiement.

Maintenir le dialogue avec nos partenaires sociaux et toutes les couches de la population, est l’un des leitmotivs qui sous-tendent l’action de notre gouvernement. C’est fort de cette dynamique que ce vendredi matin au palais de la marina, j’ai reçu les sept (7) Secrétaires généraux confédéraux, afin d’échanger avec eux sur les efforts du Gouvernement relativement à la satisfaction des besoins des travailleurs.
Au terme de nos échanges, nous avons décidé avec effet immédiat de prendre en charge des dettes de 15 milliards FCFA découlant des effets d’engagements divers pris avant 2016 et qui n’étaient pas encore payés jusqu’ici.
Ces efforts considérables ne sont que la résultante des reformes mises en œuvre et des efforts consentis par chaque Béninoise et chaque Béninois ces dernières années.

Je suis conscient de l’immensité des enjeux de développement qui s’imposent à notre pays, mais comme à mon habitude, je veux nous rassurer, qu’à l’encre d’efforts acharnés, nous pouvons, nous devons et nous continuerons d’écrire ensemble les prochaines pages du livre de la révélation de notre beau pays, le Bénin.
Aussi voudrais-je féliciter tout le peuple béninois dont le travail acharné et le soutien permettent de faire ces efforts remarquables au profit de nos travailleurs.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *