Connectez-vous

Monde

Iran : fin de l’embargo de l’ONU sur les ventes d’armes et équipements militaires lourds

Publié

le

Dix ans après l’entrée en vigueur de l’embargo sur les armes imposé à Téhéran, cette sanction a pris fin ce dimanche 18 octobre 2020. Un événement que les autorités iraniennes ont accueilli avec enthousiasme et joie.

« A partir d’aujourd’hui, toutes les restrictions sur les transferts d’armes, activités liées et services financiers à destination et en provenance de la République islamique d’Iran, (…) sont toutes automatiquement levées », a indiqué le ministre iranien des Affaires étrangères, Javad Zarif sur Twitter.

« La République islamique d’Iran peut donc se procurer les armes et équipements nécessaires de n’importe quelle source sans aucune restriction légale et uniquement sur la base de ses besoins défensifs », a-t-il ajouté.

Notons que cet accord international sur le nucléaire iranien et la résolution 2231 du Conseil de sécurité, interdisait notamment à l’Iran la vente d’armes et d’équipements militaires lourds. Selon les termes de l’ONU, l’expiration de cette sanction, en théorie, permet à l’Iran d’acheter des armes à d’autres pays et d’exporter ses propres produits vers d’autres pays du monde.

Par ailleurs, cette situation intervient  alors que l’administration Trump a tenté en vain de convaincre le Conseil de sécurité des Nations unies, de reconduire les sanctions. Selon Washington, il s’agit d’une menace pour la paix et la stabilité du monde.

Faut-il le rappeler, en mai 2018, le président américain Donald Trump avait sorti unilatéralement son pays de l’accord sur le nucléaire iranien conclu en 2015 à Vienne. Toutefois, il reste maintenant à savoir comment vont réagir les autres grandes puissances.

Continuer la lecture
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *